Kisangani : hausse de prix du carburant, les taximen motos dans la rue

Marche des taximen-motos contre la hausse de prix de carburant à Kisangani. © Pompon BEYOKOBANA/election-net.com

Ecouter cette information
338 Vues

Les taximen-motos de la ville de Kisangani ont été ce lundi 15 juin 2020 dans la rue pour dénoncer la hausse vertigineuse de prix de carburant observée ces derniers jours.

Ils pointe de doigts accusateurs les autorités de la province qui, selon eux ne protègent pas les opérateurs économiques en cette période où le coronavirus impose à tout le monde un autre mode de vie.

” les pétroliers de la ville de Kisangani disent que l’Etat a augmenté les taxes, c’est pourquoi nous demandons au gouverneur de conférer avec eux de façon à trouver un terrain d’attente” précise un motard taximen

” Nous ne vivons que de ce métier de motard sans cela ma famille aura du mal à tenir, c’est pourquoi cette hausse de prix de carburant ne permet pas d’avoir des entrées. Je dépense beaucoup et je gagne moins. Mes clients refusent de payer 1000fc pour la course ils veulent toujours 500fc et dans ce cas je suis entrain de travailler en perte. Que le gouverneur puisse trouver la solution à ce problème” indique un autre taximan

Pour rappel, le gouverneur avait conféré avec les pétroliers de la ville de Kisangani pour essayer de trouver un juste milieu en ce qui concerne le prix à fixé pour le litre de carburant.

Ces pétroliers avait manifesté un refus d’Obtempérer à la décision du ministre de l’économie nationale qui avait fixé le prix de la litre à 1400fc. Ils ont évoqué quatre facteurs qui font à ce qu’ils ne puissent pas vendre à ce prix. D’abord chez leurs vendeurs le prix au lieu de baisser a augmenté, le problème du coronavirus qui leurs demande beaucoup de gymnastique pour faire parvenir le camion citerne à destination, l’insécurité au niveau du tronçon Mahagi-Bunia causée par les rebelles CODECO mais également la dégradation très avancée de la route nationale 4.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani