sam. Jan 25th, 2020

Candidat Président de la Dynamique Martin Fayulu : « Nous participerons aux élections, mais il s’agit des élections crédibles, transparentes et apaisées ».

67 Vues

Désigné candidat à la magistrature par  la Dynamique de l’Opposition congolaise à l’issue de sa Troisième Convention tenue à Kinshasa, du 29 au 30 mai dernier, Martin Fayulu Madidi promet d’amener sa plateforme aux élections qu’il espère « crédibles, transparentes et apaisées ». Dans un discours prononcé à la clôture de ce grand événement politique, l’homme a réitéré son opposition à la politique menée par le leadership de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et le pouvoir congolais pour organiser ces élections. Fayulu est convaincu que seule la mise en place d’une transition sans le président Kabila permettra la tenue des bonnes élections en République Démocratique du Congo.

« Cette option sera davantage renforcée si, par malheur, les élections ne sont pas organisées cette année », affirme-t-il avec force. Fustigeant la méthodologie utilisée par la Majorité Présidentielle, ce député national élu de Kinshasa fait observer que « les associés de Monsieur Kabila sont déployés partout sur le territoire national (…)  posant des drapeaux sur les lampadaires publiques le long des boulevards et routes secondaires, occupant les médias publics auxquels ils nous refusent l’accès, affirmant la main sur le cœur vouloir aller aux élections, mais ils n’ont pas de candidat ! ».

Fayulu et le fichier électoral : « Nous exigeons la radiation de près de 10 millions d’enrôlés sans empreintes et avec empreintes incomplètes. »

Au sujet de la CENI, Martin Fayulu  s’est attardé sur le fichier électoral qu’il qualifie de « faux ». Nous marquons notre désaccord total avec la conclusion de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) après l’audit du fichier électoral ».  Dans son discours, l’élu du peuple note « la mauvaise fois avérée » du pouvoir qui veut à tout prix « violer » les prescrits de la Constitution et « des droits et des libertés fondamentales » de congolais. Fayulu Madidi a rappelé aux autorités ce qui doit fait en fonction des priorités pour la jeunesse congolaise. « Les jeunes de notre pays réclament un environnement des opportunités pour libérer les énergies qu’ils ont au profit de la nation. Ils veulent un pays libre et prospère qui soit un environnement d’amélioration de leurs conditions de vie. C’est ainsi que les congolais refusent de comprendre qu’il y ait, encore aujourd’hui dans notre pays, des compatriotes qui croupissent en prison », indique l’homme dans son discours. Enumérant des entraves à libertés répertoriées un peu partout à travers le pays, le candidat président estime que « tout ceci constitue une interpellation de la conscience nationale qui doit se réveiller ! » En plaçant la troisième Convention de sa plateforme sous le thème central ‘’Un Congo libre et prospère, c’est encore possible’’, Martin Fayulu a souligné que le moment était arrivé pour créer « une rupture avec les antivaleurs » qui caractérisent la gouvernance politique dans le pays. Pour y mettre fin, la Dynamique de l’opposition lance un appel à la mobilisation tous azimuts pour « une alternative crédible en RDC ».

Martin Fayulu, le candidat et son projet de société

Même si l’homme s’est refusé de tout commentaire à ce sujet, l’on peut néanmoins  signaler que son plan de redressement du Congo se résume par un slogan : « Investir dans le citoyen pour développer la RDC ». Dans son entendement, le candidat président de la RDC envisage d’articuler son plan au tour de : social-libéralisme, la citoyenneté, la signature d’un pacte pour le développement, la bonne gouvernance, la réconciliation nationale, et le principe de gagnant-gagnant. « C’est encore possible que la bonne gouvernance puisse élire domicile en RDC », conclut l’opposant devant des centaines de militants, cadres et invités de sa plateforme venus un peu partout à travers le monde.

 

Jose-Junior Owawa

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *