Beni-Insécurité: “…On n’aime pas que les politiciens nous poussent à faire la politique”, (FARDC)

Deux officiers des FARDC lors d'une décente sur le tronçon Beni-Luna /Photo de tiers

Ecouter cette information
673 Vues

Réagissant aux différentes critiques des politiques autour des opérations Sokola 1, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) les invitent à ne pas se mêler dans le domaine militaire. Le lieutenant Antony Mualushayi soutient que chacun a une mission lui assignée qu’il doit accomplir selon les exigences de son domaine.




Pour lui, les politiciens ne doivent se concentrer qu’à la politique et laisser les FARDC poursuivre les opérations contre les présumés rebelles ADF.

“Nous, on ne fait pas la politique et on n’aime pas que les politiciens nous poussent à faire la politique. Chacun doit faire son travail. Il est difficile pour moi d’aller à l’assemblée pour voter des lois et il est tellement difficile pour un honorable de commander sur terrain. Cepandant, il est tellement facile à un honorable de critiquer. Il est temps pour notre Congo que chacun fasse son travail”,indique le lieutenant Antony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola 1.

Le lieutenant Antony Mualushayi rappele , en outre, que les opérations militaires en cours contre les ADF apporteront le résultat escompté suite aux efforts communs. De ce fait, la population est appelée à accompagner l’armée régulière afin de combattre “l’ennemi”.

“Nous sommes tous congolais, nous devons ensemble regarder dans une même direction pour combattre l’ennemi. Nous avons un ennemi commun qui est l’ADF. Ainsi, nous devons éviter des rumeurs et des affirmations gratuites”,ajoute-t-il.

En rappel, les FARDC sont engagées dans la traque des presumés rebelles ADF depuis fin octobre 2019. Plus de 7 mois après le Général Jacques Ychaligonja a rassuré il y a peu que l’armée régulière va de victoire à victoire sur ces combattants.

Dieubon Mughenze depuis Beni