mar. Juin 2nd, 2020

Beni : Après le meurtre du militant de la Lucha : place aux réactions politiques

Feddy Kambale Luhindo, le militant de la Lucha tué par balle/21.05.2020. Photo de tiers

Ecouter cette information
251 Vues

Les réactions fusent de partout après le meurtre du jeune militant de la Lucha Freddy Kambale Luhindo. Les politiques et autres observateurs commentent ce énième cas d’assassinat signé par un élément de l’ordre, pourtant censé protéger la population et ses biens.

D’abord le député Jean-Baptiste Kasekwa, élu de la ville de Goma. Après avoir condamné cet assassinat, il plaide pour la déchéance immédiate du Col. François Kabeya, commandant PNC/Beni, qui aurait assisté impuissamment à cet acte criminel prémédité par son escorte.
« Je condamne l’assassinat de Freddy Kambale, militant de la LUCHA à Beni par l’escorte et en présence du Col. François Kabeya, commandant PNC/Beni. J’invite le @MininterRdCongo à ordonner sa déchéance immédiate, le déférer en justice + procès public », a-t-il écrit sur son compte twitter.




Cependant, le député national Patrick Muyaya, plaide, quant à lui, pour que la rigueur de la loi soit appliquée sur le policier meurtrier.
« Combien en compterons-nous ? Il représentait une partie de l’avenir de sa famille, de sa communauté et du pays. L’auteur de cet acte doit subir la rigueur de la loi. Infinie tristesse», peut-on lire sur son compte twitter.

Pour sa part, le candidat malheureux à la présidentielle de 2018, Noël Tshiani Muadiamvita qui relaye cette indignation sur son comte twitter, la Police Nationale Congolaise doit une explication au peuple sur ce énième cas d’assassinat.

« Comment le jeune Freddy, 22 ans, est-il mort d’une balle dans la tête parce qu’il manifestait contre l’insécurité à Beni. Finalement, qui tue qui et qui protège qui à Beni? ».

Enfin, les Etats-Unis se disent être consternés par la mort de ce jeune militant et plaident pour une enquête appropriée pour que les coupables répondent de leurs actes.

« Nous sommes consternés par la mort d’un membre de la Lucha, aujourd’hui à Beni. Nous constatons que les policiers qui seraient responsables sont détenus; espérons qu’une enquête appropriée sera diligentée; que toute personne dont la culpabilité aura été établie répondra de ses actes », peut-on lire sur le compte Twitter de Mike HAMMER, ambassadeur des USA en RDC.

Pour rappel, le jeune militant Freddy Kambale Luhindo a reçu une balle dans la tête pendant que la police tentait de disperser les militants de la Lucha qui marchaient pacifiquement contre l’insécurité grandissante dans la région de Beni.

Prince Bagheni, à Goma

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web