Beni: 30 éléments FARDC ont péri lors de la reprise de Madina.

Ecouter cette information
330 Vues

Environ une trentaine des militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC ont perdu la vie lors des violents affrontements qui les ont opposé, en début de la semaine dernière, aux présumés rebelles des ADF dans la localité de Madina située en territoire de Beni au Nord Kivu.

Selon une source militaire au sein de l’armée congolaise citée par RFI, Radio France Internationale, ces hommes appartenant à l’armée régulière sont tombés sur le «champ d’honneur» après avoir fait subir des «lourdes pertes à l’ennemi»

Considéré comme étant l’une de plus importantes bastions des combattants ADF, Madina est aussi considéré comme étant l’une des plus grandes prises de l’armée congolaise depuis le déclenchement de l’offensive contre les groupes armés dans la région de Beni et ses environs.

Il faut rappeler que lors de ces violents combats, l’armée congolaise affirme avoir «neutralisé» une quarantaine de présumés combattants ADF et fait capturé une dizaine d’autres sans oublier d’importants matériels militaires récupérés.

José-Junior Owawa