Assemblée nationale : suite aux incidents du 12 juin, Gilbert Kankonde interpellé par les deputés

Présence policière à l'entrée du palais du peuple ce vendredi 12 juin. Photo de tiers.

Ecouter cette information
424 Vues

Les députés optent pour l’interpellation des ministres de l’Intérieur et des Droits humains, pour que ces derniers viennent s’expliquer.




La séance plénière de ce mardi 16 juin 2020 a porté entre autres les événements survenus vendredi 12 juin 2020 à l’Assemblée nationale. Cela à la suite de la motion incidentielle de l’honorable Didi Manara qui a voulu ces échanges pour permettre à la représention nationale d’établir les responsabilités.

À cet effet, tous les députés nationaux étaient d’accords pour débattre sur la question. Au cours des discussions, les élus ont déploré la violation de l’enceinte de l’assemblée nationale, par des policiers envoyés par leur “hierarchie”.

Dans l’unanimité, ils ont opté pour l’interpellation des ministres en charge de l’Intérieur et des Droits humains. Le ministre de l’Intérieur, ont- ils souligné, parce qu’il doit justifier l’ordre qu’il a donné aux policiers pour assiéger le Palais du peuple.

En outre, la présidente de la chambre basse du parlement, Jeanine Mabunda, a annoncé la mort du député Alfred Kakule, à la suite des traumatismes subis lors des événements du vendredi dernier. Une minute de silence a été observée en mémoire de cet élu.

election-net.com/Cellcom assemblée nationale