img

Actualités

Économie

Société

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa est arrivé ce jeudi, 23 juillet 2020 dans le territoire minier de Watsa à la tête d'une très forte délégation composée notamment du président de l'Assemblée Provinciale, Afounde Afongenda Sumbu, des élus de la contrée, des ministres des infrastructures, mines, justice, des membres du comité provincial de sécurité et plusieurs autres personnalités dont ses conseillers.

Des présumés orpailleurs de Watsa face à Christophe Baseane Nangaa

Arrivé sous le coup de 15 heures locales après avoir visité quelques chantiers d'infrastructures notamment la reconstruction du tronçon Isiro-Watsa et la construction simultanée de six ponts en béton armé, l'autorité provinciale a été accueillie par le Vice-Gouverneur, Christian Pitanga Mangandro dépêché lundi dernier pour entamer des contacts avec la société minière Kibali Gold Mine et les exploitants artisanaux d'or dans la zone en differend depuis le début du mois.

A lire aussi Haut-Uele/Marche Orpailleurs: Christophe Baseane Nangaa attendu à Watsa

Juste après les honneurs des forces de l'ordre, le chef de l'Exécutif provincial s'est rendu dans la cité minière de Durba en vue d'y rencontrer les orpailleurs qui manifestaient contre ce qu'ils estiment comme étant l'accaparement, par Kibali, de leurs lieux d'exploitation artisanale dont ce dernier revendique la paternité.

Christophe Baseane Nangaa visitant des chantiers sur l'axe Isiro Watsa

Dans sa courte allocution, Christophe Baseane Nangaa a fait savoir à ces interlocuteurs de se constituer en groupe restreint pour lui permettre de lancer les pourparlers qu'il compte engager avec toutes les parties prenantes au conflit.

Dorénavant, le numéro un du Haut-Uele a prévenu que rien ne se passera en marge de la réglementation en la matière car, rappellait-il, la justice élève une nation tout en rassurant sa population de son obligation de protéger ses intérêts conformément à la vision du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, "Le peuple d'abord" répercutée dans sa province par son slogan, "Le Haut-Uele d'Abord".

Dès ce vendredi, plusieurs rencontres sont au rendez-vous après audition du rapport de l'équipe d'avance qui a aussi récolté le maximum d'informations nécessaires à faire évoluer ce dossier qui fragilise la paix sociale dans cette partie de la province.

election-net.com/ Cellule de Communication/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate