img

Actualités

Le président de la formation politique, Unité des Valeurs, Michel Okongo Lomena s’est retiré, mercredi de la course à la prochaine élection présidentielle en République Démocratique du Congo.

Compté parmi la vingtaine de candidats présidents de la République, (25 selon certaines sources), ce transfuge de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS) a fait savoir dans la soirée du 22 août à travers un communiqué largement exploité sur la toile que sa décision de quitter le navire était consécutive au manque de transparence du processus électoral en cours dans le pays.  Cette déclaration plein de bon sens politique est-elle réellement sincère ? Nul ne le sait pour le moment car en effet, des sources proches de la Commission électorale nationale  indépendante, Michel Okongo Lomena n’avait pas payé sa caution de 100 milles dollars américains.

Membre de l’opposition, ce natif de Kisangani dans la province de la Tshopo  avait fait savoir son hostilité au processus en cours  lors de sa dernière conférence de presse organisée à Kinshasa. Devant la presse, cet avocat de 61 ans avait alors proposé la mise en place d’une transition politique sans le Président Joseph Kabila pour permettre l’organisation des élections plus crédibles afin de garantir la paix dans le pays.  

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate