img

Actualités

Politique

La saga politico-judiciaire en perpétuelle évolution dans la province du Kongo Central n'a pas encore livré son dernier épisode.

Alors qu'il exerçait plus ou moins paisiblement ses fonctions ces dernières semaines, le Gouverneur de Province, Atou Matubuana vient d'être enjoint par le parquet général près la cour constitutionnelle de cesser d'exercer ses fonctions.

En effet, dans une correspondance signée Jean-Paul Mukolo Nkokesha, dont une copie est parvenue à election-net.com, le procureur général, motive sa décision par l'absence au dossier versé au greffier de la haute cour par le président de l'Assemblée provinciale, d'un quelconque recours du chef de l'Exécutif provincial en contestation de la déchéance de ce dernier par l'organe délibérant.

"En application de l'article 94 de la loi organique n°13/026 du 15 octobre 2013 portant organisation et fonctionnement de la cour constitutionnelle qui stipule je cite: les arrêts de la cour sont publiés au journal officiel; ils sont immédiatement exécutoires; le Procureur Général en poursuit l'exécution, je vous enjoins de déposer votre démission au président de la République, chef de l'État, de cesser ainsi d'exercer les fonctions de Gouverneur de Province du Kongo Central. Le refus de vous y soumettre vous exposera à la rigueur de la loi", a-t-il indiqué.


Il faut rappeler que les députés provinciaux avaient destitué le Gouverneur du Kongo Central après le scandale sexuel de son Adjoint avec l'une des collaboratrices de l'autorité provinciale.

José-junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate