Urgent/Kisangani : la tension reste tendue à l'Unikis


Depuis la matinée de ce lundi 06 janvier, la tension reste très tendue sur le site universitaire de Kisangani où la police tente de maîtriser les étudiants en colère.

Des coups de feu se font entendre au campus central. Les étudiants en colère tentent de descendus sur les artères de la ville ce lundi 06 décembre pour manifester leurs mécontentement suite à la hausse du prix des frais académiques.

Pour calmer la tension et empêcher les étudiants de descendre en ville, la police a dispersé les manifestants usant de gaz lacrymogènes. Plusieurs interprétations sont signalées dans le chef des étudiants.

Dossier en cours.

Pompon BEYOKOBANA


Post Tags


leave a reply

Comments