Union sacrée : Bahati Lukwebo  gourmand politique ?


Le sénateur Modeste Bahati LUKWEBO est rassuré de récupérer le siège du président du sénat après l'avoir raté face à Alexis Thambwe désigné en début de la législature par le Front Commun pour le Congo. L'ex-ministre de l'Économie de Joseph Kabila, devenu allié de taille du pouvoir de Félix Tshisekedi a été choisi en début de l'année pour identifier une nouvelle majorité parlementaire à l'assemblée nationale après la destitution de Jeanine Mabunda Lioko. 

L'audition de messages des candidats censée se dérouler ce week-end a été décalée pour des cérémonies  liées à la mandature du président Tshisekedi à la  présidence de l'union de L'union africaine.

Selon une source, au-delà de sa candidature unique au sénat, comme récompense de Félix Tshisekedi, Bahati Lukwebo cherche à obtenir  6 postes au  gouvernement Sama Lukonde dont 5 portefeuilles et une Vice primature alors que certaines modalités pratiques ont été définies par Sama Lukonde.

Ces accusations ne passent pas dans l'entourage de Modeste  Lukwebo, l'on évoque une campagne d'intoxication contre la personne de l'autorité morale de l'AFDC A dont le travail de requalification de la majorité de l'union sacrée pour la nation a été saluée par le président Félix Tshisekedi.

Patrick Félix ABELY  


Post Tags


leave a reply

Comments