img

Actualités

Politique

Révoqué par le gouverneur pour manquement grave dans l'exercice de ses fonctions, le désormais ancien ministre provincial du plan, budget et entrepreneuriat fait une lecture différente du gouverneur de province.

Dans une interview exclusive accordée à la rédaction d’Election-Net, le professeur Patrick Matata précise que cette révocation est consécutive à sa réaction au conseil des ministres axé sur l’évaluation de la motion tenu en date du 26 juin 2020 au gouvernorat de province

" J'ai fait voir aux membres du conseil que même s'ils prennent les bulletins déclarés nuls ou pas, la majorité qu'avait le gouverneur à l'assemblée provinciale était déjà perdue. Et cette majorité étant perdue, cela signifie que les députés provinciaux n'avaient plus confiance au gouvernement, il fallait tirer les conséquences. Tirer les conséquences c'est aller dans deux sens, soit on se rabaisse en cherchant les députés provinciaux pour regagner leurs confiances pour gérer soit on ne peut pas recouvrer cette confiance on quitte librement le pouvoir au lieu diviser les enfants de la Tshopo autour des tergiversations qui ne sont pas productive" dit Patrick Matata.

Tout porte à croire que c’est cet avis qui a coûté à ce professeur d’université son poste au sein du gouvernement Walle Lufungula .

Pour rappel, le professeur Patrick Matata ministre provincial de plan, budget et entrepreneuriat à été demis de ses fonctions le jeudi 16 juillet 2020 par un arrêté du gouverneur portant révocation de quelques membres du gouvernement provincial lu à la chaîne officielle.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate