img

Actualités

Éducation

La Caritas Développement de Kisangani vient de remettre la somme de 28,420,753 Franc Congolais entre les mains du ministre provincial en charge de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique, EPST, pour le paiement des enseignants du Primaire des sites de Lowa et Mutshaliko dans le territoire d'ubundu.

La cérémonie de réception de cette somme a eu lieu au ministère provincial de l'Epst ce lundi 1 février 2021.

Prenant la parole, afin de remettre officiellement cette somme destinée au paiement des enseignants de sites précités, le Coordonnateur de Caritas Développement, Abbé Richard Watoko, indique que c'est avec le souci de rétablir ces enseignants dans leur droit que cette somme vient d'être remise pour leur paiement.

Tout en remerciant le ministre provincial de l'Epst pour la patience, l'Abbé Richard Batoko insiste "cette somme est destinée à la liquidation de la paie des enseignants de Lowa et Mutshaliko restés en suspens depuis septembre 2019".

Pour sa part, le ministre provincial de l'Epst Thomas César Mesemo wa Mesemo a annoncé la mise en place d'une commission spécialisée qui va effectuer une descente à Lowa ainsi qu'à Mutshaliko afin de procéder au paiement d'un mois de salaire des enseignants concernés.

À l'en croire cette commission sera composée des délégués de Caritas développement, du ministère de l'Epst mais aussi de service de paie.

Il sied de noter que, c'est environs 107 enseignants qui sont concernés par cette paie pour un montant réparti de la manière suivante: 15.869.182 Fc pour les enseignants de lowa et 12.551.570 Fc pour ceux de Mutshaliko faisant une enveloppe globale de 28,420,753 Fc.

Pour rappel, au mois de septembre 2019, les affrontements avaient éclaté entre les présumés rebelles dénommés les revendiquants avec l'armée loyaliste. Une situation qui avait rendu impossible le paiement des enseignants de Lowa et Mutshaliko en territoire d'ubundu. Pour préserver le fonds destiné au paiement de ces enseignants, le service de paie avait jugé bon de le déposer auprès de Caritas qui le remettra au moment opportun à la disposition de service attitré pour la régularisation de paie des enseignants.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate