img

Actualités

Politique

Après plusieurs appels à la démission de Walle Lufungula, gouverneur de la Tshopo visé par une motion de déchéance .Plusieurs de ses détracteurs estimant que cette dernière avait réuni la majorité absolue se rétractent. Mais pour le mouvement citoyen lutte pour le changement Lucha section de la Tshopo.

Les initiateurs de la motion ont une liberté de saisir d'autres instances s'ils estiment opportun.

Ce mouvement citoyen rappelle également au gouverneur que, s'il est encore au pouvoir c'est suite au dilettantisme avec lequel les Députés Provinciaux ont traité leur motion et l'invite à prendre en compte les critiques et reproches lui adressées.

La lucha invite également également les élus provinciaux en général, et le président l'Assemblée Provinciale Gilbert Bokungu en particulier, à plus de professionnalisme dans l'exercice des missions pour lesquelles ils ont été élus en privilégiant l'intérêt supérieur de la Tshopo et en acceptant avec sincérité le fiasco de leur démarche institutionnelle.

La Lucha se donne également la tâche, et cela pour l'intérêt des Tshopolaises et Tshopolais de soumettre à l'exécutif provincial une grille des propositions claires, concises et limpides pouvant l'aider à améliorer sa gouvernance défaillante.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate