img

Économie

En marge de la journée internationale de l’épargne célébrée le 31 octobre de chaque année, la direction provinciale de la banque centrale du Congo a organisé ce mercredi 30 octobre 2019, une conférence-débat axée sur la promotion et la protection de l’épargne en RDC.

C’était à l’intention des jeunes et représentants des différentes associations ainsi que les étudiants.

Au cours de cette conférence-débat, il était question pour le directeur provincial de la Banque Centrale du Congo, AISSI YUMA MWANA, d’expliquer à cette couche de la population, la notion de l’épargne, son rôle ainsi que son importance.

A l’en croire, la notion de l’épargne revient à envisager l’avenir en toute confiance, se prévenir contre les risques potentiels et les aléas de la vie. Epargner c’est effectuer le choix essentiel en matière d’investissement, de scolarisation des enfants et de se procurer des frais médicaux.

Dans son allocution, le directeur provincial de la Banque Centrale du Congo a souligné l’existence de deux types d’épargnes, à savoir, l’épargne financière et non financière.

S’agissant du rôle que joue l'institution d'émissions quant à la protection et la promotion de l’épargne publique, la Banque Centrale du Congo assure la stabilité interne et externe de la monnaie nationale, met en place un cadre légal et réglementaire, effectue des contrôles sur place et sur pièces, sanctionne les récalcitrants, s'est employé à expliquer le Directeur provincial au micro d'election-net.com avant d'ajouter que pour protéger cette monnaie, la banque possède la maitrise de l’inflation pour préserver la valeur interne de la monnaie et assure la stabilité de taux de change externe.

Epargner en RDC oui c’est possible, c’est à cela que la Banque Centrale du Congo a procédé à une série d’activité du 28 au 29 octobre 2019 pour sensibiliser la population sur l’importance de l’épargne.

Notons que c’est depuis 2011 que la Banque Centrale du Congo procède à des campagnes de sensibilisations sur le rôle, l’importance et les bienfaits de l’épargne. Cette année à Kisangani, sa cible était les élèves de différentes écoles de la ville de Kisangani.

Pompon Beyokabana

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate