img

Actualités

Santé

Le docteur Maurice Kongoto, médecin directeur de l'hôpital général de Kisangani renseigne que son hôpital fait face à un problème d'électricité. Ceci occasionne la mort des certains patient faute d'oxygène.

"Le samedi nous avions connu un patient avec détresse respiratoire qui devrait bénéficier nécessairement d'oxygène, malheureusement il n'y avait pas d'électricité et le temps de s'apprêter pour transférer, le patient nous a quitté. Il fallait appeler par-ci par-là, on nous a quand même donné le courant l'après-midi mais le patient était déjà décédé", a déclaré Maurice Kongoto via BBC.

Et d'ajouter:

"Il nous arrive souvent de perdre des patients parce qu'on ne sait pas utiliser cet appareil qui demande bien sûr l'énergie. Jeudi dernier, les responsables du Comité multi sectoriel de la riposte (CMR) à la pandémie de Covid-19 du pays se sont inquiétés des coupures d'électricité dans les centres de prise en charge des malades, au moment où le nombre des cas et de décès augmente sensiblement.
Les coupures d'électricité deviennent de plus en plus récurrentes dans les différents centres de traitement Covid-19".

Signalons que le manque de fourniture régulière d'électricité pénalise également l'usine qui fabrique l'oxygène à Kinshasa. Le 5 décembre, le Docteur Jean Jacques Muyembe avait alerté sur une pénurie d'oxygène dans les hôpitaux , en annonçant en outre la survenue de la deuxième vague de cas dans le pays.

Bénédicte Matondo

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate