Tshisekedi à Bunia : ''Maintenant la paix est rétablie''

Tshisekedi à Bunia


Dans sa tournée de campagne à l'intérieur de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi a été à Bunia, chef-lieu de la province de l'Ituri.

Comme dans les autres coins du pays, Félix Antoine Tshisekedi a demandé à la population Iturienne de lui accorder un autre mandat pour qu'il achève ce qu'il a déjà entrepris.

"Maintenant que la paix est rétablie, nous nous consacrerons à d'autres actions de développement dans cette province. Accordez-moi un deuxième mandat et vous verrez comment nous progresserons dans tout ce que nous avons entrepris'', a-t-il déclaré

Et de poursuivre :

''La priorité sera de lutter contre le chômage. Nous avons créé des agences qui encadreront de jeunes entrepreneurs et leur accorderont des fonds pour développer leurs projets", a-t-il chuté.

Félix Tshisekedi a-t-il menti ?

Dire que la paix est rétablie en ituri, c'est ignorer et/ou cracher sur la mémoire de tous ceux-là, toutes celles qui meurent chaque jour à cause de l'insécurité grandissante dans cette partie de la République.

Le lundi 18 septembre, Huit personnes ont trouvé la mort dans l’incursion des rebelles ADF, dans plusieurs villages de la chefferie de Walese Vonkutu en Ituri.

 Ces assaillants ont pris en otage sept autres personnes et incendié plusieurs maisons dans ce coin du pays, indiquent des sources locales.

Parmi les victimes figurent un homme et une femme morts calcinés dans leur habitation.

Au moins trois villages situés sur la route nationale numéro 4 subissent depuis dimanche des tirs d’hommes armés identifiés aux rebelles ADF dans la chefferie de Walese Vonkutu.

À Ndimo, ces rebelles ont attaqué une position des militaires et la population locale.

Ce qui a créé une psychose et fait fuir les habitants dans toutes les directions.

Des sources dans la région indiquent que le trafic sur l’axe Komanda-Luna est momentanément interrompu en raison des opérations conjointes FARDC-UPDF contre ce groupe armé.

Selon des sources sécuritaires dans la zone, la contre-offensive de l’armée a abouti à la neutralisation d’un rebelle ADF, et un militaire a été blessé.

Lire Aussi:
  • Ituri : deux terroristes islamistes neutralisés par l'armée à Mambasa
  • Ituri : 68 civils tués par les groupes armés (OCHA)
  • Ituri : plainte contre l’État après le massacre de Djugu
  • Ce lundi matin, un autre groupe rebelle a fait irruption dans le village Mambelenga et ont exécuté trois civils dont un homme et une femme morts calcinés dans une maison et une troisième personne a été tuée par balles.

    L’ONG CRDH souhaite que ces opérations se poursuivent en profondeur afin de pacifier totalement cette zone.

    Entre temps, des combats se déroulent dans le village Idohu entre ces rebelles et les forces conjointes du coté de villages Trois antennes, et dans le village de Luna Kabrike.

    Le bilan provisoire fait état de 5 civils tués, indiquent les mêmes sources.

    De nombreux habitants ont quitté la localité, indiquent des acteurs de la société civile qui encouragent les deux armées à poursuivre l’ennemi jusqu’à leur dernier retranchement. 

    L’ONG CRDH souhaite que ces opérations se poursuivent en profondeur afin de pacifier totalement cette zone.

    Powered by Froala Editor


    Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments