img

Actualités

Dans un communiqué publié après l'arrestation du leader de Bundu Dia Mayala, Ne Mwanda Nsemi, le commissariat provincial de la police a publié un communiqué dénonçant le comportement "déviant" de quelques policiers associés à cette opération.

Il s'agit notamment des pillages des biens dans la résidence de Muanda Nsemi par ces quelques éléments de force de l'ordre.

Le général Sylvano Kasongo, patron de la police de Kinshasa a promis des sanctions à l'encontre des auteurs de ses actes dont il possède déjà les images les identifiant.

Ci-dessous le communiqué de la PNC/Kinshsasa :

COMMUNIQUÉ DU COMMISSARIAT PROVINCIAL/PNC-KINSHASA

Le commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa a procédé, le vendredi 24 avril 2020 après midi, à l'exécution des mandats de perquisition et d'emmener émis par le Procureur général près la cour d'appel de Kinshasa Gombe contre le leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Mayala, l'ancien député national Zacharie Badiengila alias Ne Mwanda Nsemi.

L'opération s'est déroulée avec professionnalisme malgré la résistance opposé par les adeptes de Bundu Dia Mayala.
Toutefois, le Commissaire provincial regrette le comportement déviant de quelques policiers à l'issue de l'opération. Ceux-ci se sont illustrés dans des actes de pillages des biens trouvés dans la résidence de monsieur Zacharie Badiengila.
Ces actes inacceptables seront punis conformément à la loi. Leurs auteurs dont les images sont à notre disposition font dors et déjà l'object d'une enquête minutieuse.
Les objets pris seront restitués.

Fait à Kinshasa, le 24 avril 2020

Le Commissaire provincial et commandant ville
KASONGO KITENGE Sylvano
Commissaire divisionnaire adjoint.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate