img

Actualités

Internationale

Politique

Le porte-parole du Conseil militaire de transition, le général Azem Bermandoa, a communiqué des changements à la tête de certains ministères au Chad. Il s’agit du ministère de la Sécurité publique, du Plan et celui du Pétrole.

Selon nos confrères de la Radio France Internationale (RFI), Abdoulaye Sabre Fadoul, ancien ministre de la Santé et Issa Doubragne, ex-ministre du Plan, comptaient parmi les plus anciens membres du gouvernement, ils quittent l’équipe ce vendredi. S’ajoute parmi les départs importants, celui du ministre de la Sécurité publique, Souleymane Abakar Adoum qui a échappé à une tentative d’assassinat, il y a deux semaines. Idriss Dokony Adiker, un officier, ancien directeur général de la police lui succède.

La même source souligne que Mahamat Hamid Koua, précédemment ministre secrétaire général du gouvernement devient ministre du Plan. Et Mahmoud Ali Seid, un acteur de la société civile connu pour son soutien indéfectible aux régimes de Déby père et fils, devient ministre de la Jeunesse et des Sports.

Enfin, nos confrères indiquent ce qu’ils qualifient d’une plus grosse surprise, le retour de Djerassem Le Bemadjiel à la tête du ministère du Pétrole. Ancien titulaire du poste, il était poursuivi depuis septembre 2020 pour des détournements présumés. Ce vendredi midi, la cour suprême l’a définitivement blanchi. Et ce vendredi soir, il retrouve le poste qu’il avait quitté il y a quatre ans.

Prince BAGHENI

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate