img

Actualités

La surprise et l’effroi ont envahit tout le voisinage à la vue des corps inertes jonchant le sol dans la parcelle du chef et la maison incendiée. Le chef coutumier Mungeze Kapindo et sa femme ont été retrouvés mort nuit du mardi à mercredi premier juillet 2020 au village kapindo- kisande, groupement mulonde dans la chefferie de Manda à environ 40 km au sud du territoire de MOBA centre dans la province du Tanganyika.

Les autorités territoriales privilégient la piste d’un assassinat dont les auteurs ne sont pas encore identifiés. Malais des témoignages concordants affirment que le chef Mungenze était en froid avec les habitants du village qui l’accusaient de sorcellerie. Avant sa mort, il a subit plusieurs menaces des morts.

Les autorités territoriales ont ouvert une enquête. Laurent Kaponda administrateur assistant en charge des questions politiques et administratives se dit décidé à retrouver les assassins du chef coutumier et de son épouse.

« il est vrai qu’il y avait un conflit qui a trop duré dans ce village. Mais nous, en tant que l’Etat, la mort d’une seule personne nous inquiète. Et dans peu de temps, nous allons inviter la presse pour présenter les gens qui sont à la base de l’assassinat du chef Mungenze. Car la population a haussé le ton et c’est à l’autorité que nous sommes qu’elle s’est adressée. Mais recourir à la justice populaire, c’est aller à l’encontre de notre constitution. Quand il y a des problèmes, il faut s’adresser aux autorités » a dit l’administrateur du territoire adjoint.

Des sources concordantes sur place affirment qu’une grande partie de la population ne juraient que par le départ du chef coutumier du village kapindo- kisande.

Mais une catégorie de la population décrie la recrudescence de l’insécurité et des tueries dans le territoire de MOBA. Une insécurité que la population impute à l’inaction des autorités territoriales.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate