img

Société

Sécurité

Politique

Actualités

Imran Riza. Ph de tiers

En Syrie, le Coordonnateur résident des Nations Unies et Coordonnateur humanitaire, Imran Riza, a clôturé une mission de quatre jours dans les gouvernorats du nord-est d'Al Hasakeh et d'Ar-Raqqa.

Dans une déclaration, Imran Riza a précisé que le nord-est de la Syrie est confronté à une grave crise de l'eau potable à l'eau pour l'irrigation, la production alimentaire et la production d'électricité qui, selon lui a un impact sur la santé et les moyens de subsistance des populations. 

Il a par ailleurs souligné que l'ONU, en collaboration avec toutes les parties concernées, s'est engagée à résoudre globalement cette crise.

En outre, Imran Riza a visité plusieurs camps de personnes déplacées et a appelé à un accès durable aux services et aux moyens de subsistance pour aider les familles touchées à l'intérieur et à l'extérieur des camps à briser les cycles de la pauvreté et de la crise afin qu'elles puissent vivre leur vie dans la dignité.

Ce coordonnateur résident des Nations Unies et Coordonnateur humanitaire s'est dit préoccupé par les niveaux croissants de violence dans le camp d'Al Hol. Cette année seulement, au moins 26 personnes, dont trois cette semaine, ont été assassinées dans le camp. 20 des personnes assassinées sont des femmes. 

Notez que La criminalité, la violence sexiste et les attaques contre les travailleurs humanitaires sont également courantes dans cette partie de la Syrie. Les humanitaires ont élaboré une stratégie pour relever les défis à Al Hol, mais sont actuellement confrontés à un déficit de financement de 45 millions de dollars.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate