img

Actualités

Après une journée tendue dans la ville de Bukavu ce mercredi 01 juillet 2020 suite à une présence des drapeaux de la ''Republique du Sud-Kivu'' qui ont été visibles sur plusieurs artères de la ville dans la matinée, la Société civile du Sud-Kivu condamne ces actions ''d'incivisme isolé de quelques individus que l’on veut faire passer pour la position de la population du Kivu''

Pour Nicolas Kyalangalilwa du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu, l’unité de la RDC, République Démocratique du Congo doit être préservée et cela au prix des grands sacrifices.

''L’histoire retiendra que c’est au prix des grands sacrifices et d’une lutte acharnée des populations du Kivu que la RDC a échappée à plusieurs reprises aux diverses tentatives de son émiettement. La société civile du Sud-Kivu ne tolèrera pas que son combat pour l’intégrité territoriale de la RDC soit foulé aux pieds par quelques agitateurs de mauvais goût'', renchérit Nicolas Lubala.

Cette structure citoyenne invite la population du Sud-Kivu à barrer la route à cette énième tentative de balkanisation de la RDC, à la plus grande vigilance et à ''ne pas prêter attention à ces pêcheurs en eaux troubles, à se désolidariser de ces tentatives, et les cas échéant, à dénoncer ces agitateurs auprès des services habilités".

Cependant, elle appelle les responsables politico-administratifs à traquer les auteurs de ce ''trouble'' à l’ordre public et à les présenter devant les instances judiciaires.

Signalons qu'un drapeau à trois couleurs (jaune, noir et bleu avec une étoile au milieu), hissé sur des stiques d'arbres à été visible dans les premières heures de la matinée et a attiré l'attention de plus d'une personne.

Héritier Bashige depuis Bukavu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate