img

Actualités

Politique

La marche organisée ce 13 juillet 2020 à Bukavu capitale de la province du Sud-Kivu s'est achevée par des arrestations et des blessées.

Le bilan de cette marche contre Ronsard Malonda et la proposition de trois par les députés Nationaux Minaku et Sakata monte à 6 arrestations et plusieurs autres blessés.

Ces manifestants qui ont été arrêtés sont ceux de Lamuka et d'autres de L'AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo qui ont pris activement part à cette marche.

Cette marche qui a commencé avec un climat de calme à Kalengera/Brasserie en commune de Bagira, à Kadutu et à Major Vangu dans la commune d'Ibanda a été vite dispersée par les éléments de la police qui ont fait usage au gaz lacrymogènes.

Malgré la dispersion, les militants de Lamuka n'ont pas perdu courage.

Pour Christopher Safari Président fédéral de ARC, la manifestation de ce jour est le début d'autres marches qui vont suivre.

''Nous allons continuer a marcher. aujourd'hui c'est le début des manifestations à Bukavu. Nous allons marcher jusqu'à ce que la candidature de Ronsard Malonda et la proposition de ce trois lois soient annulées. Le peuple est décidé et il doit aller jusqu'au bout'' confirme t-il.

Ces manifestants fustigent le comportement des éléments de la police et des autorités provinciales qui ont donné l'ordre de les disperser.

'' Nous dénonçons avec force la barbarie de la police qui ont arrêté injustement nos camarades et blessé d'autres. La police doit être une police républicaine qui doit aider et protéger la population plutôt que de la violée'' S'indigne Christopher Safari, de ARC.

Sur leurs calicots l'on pouvait lire LAMUKA Sud Kivu dit non à la désignation à la tête de la CENI d'un agent du FCC Mr Ronsard Malonda qui a contribué aux fraudes électorales massives en RDC depuis 2006. Non aux trois propositions des lois Minaku et Sakata et non à la balkanisation de la RDC, le Congo reste un et indivisible.

Des sources proches de Lamuka, nous apprenons que les militants qui ont été interpellés dans cette marche ont été libérés après quelques heures passées au cachot de la police à La Botte dans la commune d'Ibanda.

Il sied de dire que cette marche a eu lieu également dans d'autres provinces du pays, notamment à Kinshasa, Kisangani(Tshopo), à Goma dans le Nord-Kivu et tans d'autres.

Héritier Bashige depuis Bukavu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate