img

Actualités

Santé

La zone de santé de la Ruzizi dans la plaine qui porte le même nom en territoire d'Uvira est touchée par le choléra.

Plusieurs cas sont déjà enregistrés dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

La source à election-net.com indique que plus de nonante cas dont trois décès sont déjà enregistrés dans la seule cité de Sange.

La pénurie en eau potable dans cette zone de santé en ait l'une des causes de cette maladie hydrique, ajoute le chef de la cité de Sange Matabishi Nyangi Marcel joint au téléphone par election-net.com ce mercredi 17 février 2021.

''ça fait maintenant une semaine que la Cité de Sange fait face à la maladie du choléra. Il y a des quartiers les plus affectés. C’est surtout le quartier Kinanira. Chaque jour on enregistre de nouveaux cas. Au début, on a enregistré 20, 25 jusqu’à 30 cas. Aujourd’hui, nous sommes à 87 ; à peu près 90 cas. Cette maladie est due à un problème d’eau potable. La situation est très grave parce que l’association qui se charge de la distribution de l’eau est en difficulté… l’autre problème c’est que l’Hôpital n’est pas équipé de matériels suffisants pour y faire face. Nous demandons aux partenaires de nous apporter une assistance pour éviter le pire'' plaide Matabishi.

De son côté, le Médecin chef de zone de la Ruzizi Kashobo Alexis, confirme ces cas de choléra dans son entité mais rassure qu’il dispose déjà d’un plan à mettre exécution pour trouver des solutions urgentes à ce problème.

Le chef indique que c’est depuis avril 2020 que les habitants de Sange éprouvent d’énormes difficultés à s’approvisionner en eau potable. Ceci après la destruction des installations de la REGIDESO par les eaux de la rivière Sange.

''… pour l’instant, plusieurs habitants font recours aux eaux souillées de différentes rivières, ce qui pourrait accroitre les risques de propagation de cette maladie au sein de la communauté'' craint Matabishi Ngangi.

Héritier Bashige depuis Bukavu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate