img

Actualités

Politique

Santé

La société civile du Sud Kivu exige à la délégation gouvernementale de Kinshasa en partance pour le Sud-Kivu de rester d'abord en quarantaine pendant 15 jours et ce, dans le but du respect des mesures préventives de la pandémie du Covid-19, vu que la ville de Kinshasa leur provenance est l'épicentre de la maladie.

Dans un entretien avec election-net.com ce mardi 21 avril 2020, les forces vives dit apprendre qu'une délégation de Kinshasa serait en route vers Sud-Kivu pour compatir avec les victimes des catastrophes à Uvira, et exige avant tout leur isolement de peur que cette province qui compte déjà 3 cas de Covid-19, n'enregistre d'autre.

"le Sud-Kivu n'a que trois cas et qui seront déclarés guéris dans peu de temps. On a donc pas besoin d'en ajouter d'autres cas importés" a dit Me Zozo Sakali

Toutefois, ces Kivusiens demande à la délégation de Kinshasa de leurs envoyer l'enveloppe au-lieu de se déplacer et leur demande le respect strict des mesures préventives prises par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi.

"La délégation n'est pas le bien venu vu le risque, sinon ils doivent d'abord être mis en quarantaine pendant 15 jrs. On peut envoyer l'argent ou autres au gouvernement provincial qui fera le relais du gouvernement central. Ceci présente l'avantage d'être une assistance sécurisée à 100%" a dit à election-net.com ce cadre de la société civile

Il a par ailleurs invité les acteurs des différents noyaux et sous noyaux de se présenter au port IHUSI à partir de 12heures pour exiger la mise en quarantaine de ce compatriotes venus de Kinshasa. "la situation d'Uvira est déjà grave, inutile de l'aggraver davantage" à-t-il ajouté.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate