img

Actualités

Internationale

C'est un procès inédit qui s’ouvre au Soudan. Il s’agit de l'ancien président soudanais Omar el-Bechir ce mardi 21 juillet à Khartoum.

Pour Marc Lavergne, directeur de recherche au CNRS et spécialiste du Soudan, «c’est un immense procès qui s'ouvre et il est surprenant de voir que le Soudan se donne une ambition aussi gigantesque avec aussi peu de préparation ». Il doute qu'il y ait eu une instruction suffisante avec de nombreux témoins pour répondre aux nombreuses questions que les Soudanais se posent. « Ils ont subi ce régime durant trente ans. Une justice expéditive risque d'engendrer de nombreuses frustrations” ajoute t-il dans ses propos. Pour rappel, Omar El Béchir fut un dictateur déchu. Il est jugé ce mardi pour son coup d'État perpétré en 1989 contre le gouvernement démocratique du Premier ministre Sadeq al-Mahdi. Destitué en 2019, le prisonnier, est aujourd'hui âgé de 76 ans. Omar el Béchir, risque gros. Il encourt la peine de mort. A suivre

Mapote Gaye à Dakar

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate