img

Actualités

Internationale

Le sommet européen se poursuit toujours à Bruxelles. Le débat est houleux entre les différents Etats sur place, mais pour l’heure "personne n’a quitté la salle" ; mais le débat va se poursuivre ce samedi pour trouver la meilleure solution possible.

A Bruxelles, les 27 dirigeants de l’union européenne mènent une discussion tenace entre eux ; ils débattent des sujets les plus épineux concentrant une partie de leur attention sur le leader des "frugaux", le Néerlandais Mark Rutte, il s’agit de l’homme à convaincre pour parvenir à un accord sur le plan de relance pour sortir d’une récession historique.

Un fait important : les dirigeants pensant à la covid en venant à ce sommet ; parce qu’ils  tous masqués à la réunion. «La bonne nouvelle est que personne n’a quitté la salle", a indiqué une source diplomatique alors qu’une première séance de discussions à 27 a duré près de huit heures. "Tout le monde est constructif", a renchéri une source européenne. Maintenant, il faudra s’attendre à des discussions beaucoup plus compliquées ce samedi : un espace d’échange plus direct mais également la possibilité d’embrayer sur des discussions bilatérales.

1800 milliards à négocier

Au menu des négociations : un plan de relance de 750 milliards d’euros, composé de 250 milliards de prêts, et surtout de subventions à hauteur de 500 milliards, qui n’auront pas à être remboursées par les Etats bénéficiaires.

Mapote Gaye à Dakar

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate