img

Actualités

Le plus jeune candidat-président de la République, Seth Kikuni n’a pas, lui aussi, trouvé des réponses à ses préoccupations liées à l’évolution du processus électoral en RDC.

Parmi les sujets qui intéressent le candidat, les « avantages » accordés au candidat du Front Commun pour le Congo (FCC), Emmanuel Ramazani Shadary. « Tous les candidats se sont plaints du traitement positif que reçoit le candidat du FCC. Il a pris note (le président de la CENI, NDLR) et il a promis de faire un plaidoyer pour que la loi soit respectée par rapport à tous les candidats. C’est vrai qu’il ne va retirer ces avantages-là au candidat du FCC mais il va s’assuer à ce que tous les candidats puissent avoir les mêmes avantages vu que la loi l’exige », espère Seth Kikuni.

Le candidat président de la République se dit par ailleurs  optimiste quant à la suite du processus. « Tous les candidats, à part celui du FCC, sont contre la machine à voter. Tout le monde est d’accord pour les élections en décembre 2018. Nous allons y travailler à condition que la CENI puisse prendre en compte nos préoccupations », espère Kikuni.

 

José-Junior Owawa       

  

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate