img

Actualités

Politique

Désormais, le gouverneur de la province du sankuru est sous une pression judiciaire après celle de l'Assemblée provinciale qui lui avait appelé à démissionner de son poste. Resté en dehors de la province plusieurs mois, Joseph Mukumadi voit ses jours à la tête de cette province du centre du pays s'assombrir d'avantage en dépit de son souci de regagner le gouvernorat alors qu'il est désavoué par le parlement provincial.

La cour conditionnelle a dans son arrêt rendu public ce Jeudi 16 Juillet 2020, invité Joseph Stephane Mukumadi à démissionner de son poste de gouverneur de la province du Sankuru. La haute cour intervient dans ce dossier pour établir la constitutionnalité de l'acte posé par les députés provinciaux qui ont voté pour son départ l'accusant de l'outrage l'incompétence et de la megestion.

Dix-neuf des 21 députés provinciaux, avait voté au-cours d'une plénière pour son départ et sa mise en accusation devant la cour de cassation.

Joseph-Mukumadi avait été élu gouverneur comme indépendant et battant l’ancien porte-parole du régime de l’ex-président Joseph Kabila, Lambert Mende Omalanga. Ce dernier avait dénoncé la corruption dans son propre camp.​

Patrick Félix Abely

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate