img

Top News

Trending

Société

Économie

Actualités

Le ministre de l'industrie Julien Paluku. Ph de tiers

Panéliste à  la conférence publique annuelle  de la Communauté de Développement d’Afrique Australe-SADC   organisée  sous le theme" investir  dans l' industrialisation  de la région SADC, gage de développement endogène ",  le Ministre  de l’Industrie  devant  les éminents Professeurs d' universités et étudiants venus des différentes institutions d' enseignement supérieur et universitaire de la capitale a développé  le Plan Directeur d'Industrialisation de la République Démocratique  du Congo avec la mise en place des Zones Économiques Spéciales et l' industrie des batteries et véhicules électriques. 

Julien Paluku Kahongya a plaidé pour la mise place d' une politique industrielle agressive dans l' espace SADC pour bien tirer profit de la Zone de Libre Échange Conntinentale Africaine-ZLECAF et de la Communauté des États d'Afrique de l'Est ainsi que d' autres organisations continentales.

Avec l'accent mis sur les  agro-industrie, l'industrie pharmaceutique et l' industrie minière par la SADC,  les pays membres sont  appelés également à  étudier les besoins des autres pour bien promouvoir l'industrialisation de cette organisation régionale en  développant les chaînes de valeurs a ajouté  le Ministre Julien Paluku Kahongya qui en appelle à tous les gouvernements de SADC de faire des ministères de l'industrie, les ministères régaliens.

"Il est possible de nous industrialiser et de ne  pas continuer à importer des petites choses jusqu'aux cure-dents. Je crois que cette réunion de SADC doit en même temps constituer une interpellation pour nos gouvernements. Pour qu'enfin les ministères de l'industrie des pays membres de la SADC soient désormais les ministères régaliens. Parce-qu'il est impensable qu'on consacre des réflexions entières sur l'industrialisation de l'Afrique et de la SADC en particulier mais dans tous les gouvernements des pays membres de la SADC, ces ministères sont au bas de l'échelle de tout les gouvernements", a dit Julien Paluku qui a interpellé tous les pays de la SADC en général et la RDC en particulier qui n'alloue  que 7 millions USD l'an au ministère de l'industrie et pourtant, ce dernier, entant que moteur du développement de l'industrie nationale et créateur d'emplois, devrait mériter mieux.

 Le Professeur Mabi Mulumba a  quant à  lui insisté  sur la mobilisation  des ressources nécessaires  pour matérialiser  l' industrialisation  de la SADC tout en demandant à  la RDC d'acquérir  de nouvelles données  qui correspondent réellement  à  ses ressources minières et  naturelles .

Le Professeur Mabi Mulumba en a profité pour venter le projet intégrateur de l' industrie des batteries et véhicules électriques mené par la RDC et la Zambie dans le cadre de l'industrie verte.

Prenant la parole à son tour, le Professeur Mukoko Samba a invité les pays de la SADC de promouvoir la diversification de leurs économies respectives avec la mise en contribution du progrès technologique régulier. 

Il a appelé la RDC en particulier de consolider les relations entre la coalition au pouvoir et le secteur privé. 

Signalons que plusieurs  autres Professeurs et experts venus de la zone SADC  ont eu également à  exposer , et cela, sous la modération du Professeur Isidore Ndaiwel.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate