img

Éducation

Les enseignants de Goma, au Nord-Kivu, membres de la Force Syndicale Nationale, (FOSYNAT) se disent prêts à retourner à regagner le chemin de l’école, le 03 Août prochain, conformément au nouveau programme scolaire.

L’information a été donnée par Baala SHAMAVU, leur porte-parole, à l’issue d’une assemblée générale, tenue à Goma, ce dimanche 26 juillet 2020. Ces derniers disent prioriser l’éducation des enfants, qui serait en voie d’être sacrifiée, suite à la pandémie à Coronavirus, et cela en dépit de la levée de l’état d’urgence sanitaire en République Démocratique du Congo

« Nous ne voulons pas sacrifier l’éducation de nos propres enfants. C’est pour cette raison que, chers parents, envoyez vos enfants à l’école le 03 Août, et prendre nouvellement leur inscription, pour savoir comment ils vont étudier », a dit Baala SHAMAVU, qui, par ailleurs a révélé que les parents vont payer « la prime » aux écoles maternelles, primaires et secondaires.

Et ce, à tous les réseaux, notamment officiel, catholique, protestant.
Cependant, ces enseignants disent regretter que « l’Etat sacrifie l’éducation des enfants des classes non terminales, situation qui préjudicient leur éducation »

Il faut noter que tous ces enseignants veulent que l’Etat ouvre rapidement les activités scolaires, quoique la plupart parmi eux étant Nouvelles Unités et Non Payés ne sont pas pris en charge par le gouvernement de la République Démocratique du Congo.

En rappel, le calendrier réaménagé précise que les cours vont reprendre le 03 Août, pour être clôturés le 03 Septembre prochain. Les grandes épreuves étatiques, quant à elles, se dérouleront du 13 au 14 Août pour l’ENAFEP, et du 17 au 22 Août 2020, pour les Examens D’Etat.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate