img

Actualités

Le porte-parole du gouvernement appelle le président national du Mouvement de libération du Congo (MLC) à respecter la décision de la Cour constitutionnelle qui l’a invalidé définitivement à la présidentielle du 23 décembre.

La réaction de Jean-Pierre Bemba qui a qualifié la Cour constitutionnelle d’être aux ordres du pouvoir en place n’est pas du tout appréciée par Lambert Mende.

Le chef du gouvernement appelle l’ancien Vice-président au respect de cette haute institution du pays. « C’est l’amertume qui fait parler monsieur Bemba, il faut absolument qu’il ait du respect pour nos instances judiciaires. On a l’habitude lorsqu’on perd un procès d’avoir beaucoup d’amertume, mais pour autant qu’il a voulu exercer la magistrature suprême, la première chose qu’il devrait faire, c’est de montrer du respect pour la Constitution du pays, qui consacre l’indépendance du pouvoir judiciaire, et qui fait qu’un homme politique n’a pas à porter des jugements de valeur sur un arrêt de justice, pris surtout au niveau de la plus haute cour de son pays. La Cour a décidé, il doit s’incliner, c’est ça, l’État de droit », a réagi sur le même média le porte-parole du gouvernement.

 Son conseil à Bemba : « Il y a une vie en dehors de la fonction présidentielle ». Allant jusqu’à prévenir : « Plus personne ne fera parler les armes impunément en RDC ».

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate