img

Actualités

Politique

"Il faut toujours travailler pour le bien être du peuple congolais. Il faut toujours, toujours travailler. Je ne pouvais qu'accepter cette exhortation par rapport aux intérêts du peuple congolais. nous n'avons plus le pouvoir de retirer. Il faut que les trois projets de loi soient d'abord programmés par le bureau ,puis analysés par la plénière en tenant compte de la dynamique populaire. Mais pour que cette dynamique populaire soit positive, il faut que cela tienne compte que c'est de notre devoir de tenir informer la population des tenants et aboutissants de ces trois propositions de lois", a déclaré le député national du Front Commun pour le Congo, Aubin Minaku après son audience avec le cardinal Ambongo, archevêque de Kinshasa avant d'ajouter: " Nous sommes respectueux de la population et de ceux qui peuvent éclairer sa lanterne notamment ,le cardinal, c'est pourquoi nous sommes là. Nous allons aussi rencontrer les magistrats car ils sont premiers bénéficiaires".

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate