img

Actualités

Le député national Ayobangira Safari a au cours d'un premier congrès de sa génération organisé à Goma, au Nord-Kivu ce dimanche 14 février 2021, indiqué qu'il n'y aura plus d'excuses pour le nouveau gouvernement d'autant plus que la coalition FCC-CACH, qui était appelé comme blocage n'existe plus.

Cependant, cet élu de Masisi a signifié à l'opinion qu'ils vont accompagner les actions du gouvernement qui visent à répondre au souci de la population.

''On soutient le chef de l'État, on soutient toutes les actions qui visent à répondre au souci de la population. Nous sommes du PPRD oui, par ce que nous avons un contrat de 5 ans'', a-t-il fait savoir

En outre, Ayobangira Safari a indiqué que sur 500 députés, à l'union sacrée, au FCC comme à lamuka, aucun député n'a quitté son parti politique, et ce parce que c'est la loi.

''[…], Et l'union sacrée n'est nullement un parti, c'est un courant, un détermination. On est là, on nous a dit qu'il y a eu des blocages, nous voulons qu'ils mettent fin à ces blocages et que le travail commence'', a-t-il indiqué à election-net.com

Enfin, il a souligné que les personnes habiletées à répondre au souci de la population, doivent aujourd'hui travailler sans présenter des prétextes ''comme c'était le cas dans le passé où le temps était perdu dans des discussions inutiles qui n'ont jamais été les préoccupations réelles et quotidiennes de la population'', a-t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate