img

Actualités

Politique

Le secrétaire général de l'engagement pour la citoyenneté et le développement   (ECIDE) estime que transhumance Politique à laquelle beaucoup des membres du Front Commun pour le Congo ont émigré vers l'Union sacrée de Félix Tshisekedi est non seulement un indicateur d'une société en crise, mais aussi d'une crise de légitimité des institutions et de leurs animateurs sans identité politique. 

«Comment pouvez-vous expliquer que ceux qui portent les casquettes d'élus, ont été inscrits aux élections législatives nationales sur la liste des regroupements membres du FCC, arrivés dans leurs circonscriptions électorales respectives, ils ont battu campagne avec la casquette de Martin Fayulu pour se faire accepter, une fois élu ou pas, ils sont recommandés députés sur une liste bloquée des regroupements membres du Fcc au parlement », s'interroge Le professeur Devos Kitoko Mulenda dan un entretien accordé à Election-net.

Pour lui,  le président de la République Félix Tshisekedi  semble théoriquement  prendre  l'avantage de contrôle institutionnel par rapport à son ex-allié Joseph Kabila, ce partisan de Martin Fayulu assure que le locataire du palais de la nation utilise une  escroquerie politique pour faire un raccordement frauduleux et des combines politiciennes. 

Signalons que depuis quelques jours plusieurs membres du FCC  ont rejoint la nouvelle coalition initiée par Felix Tshisekedi. Par exemple, l'ex-ministre Lambert Mende a justifié son adhésion à l'Union sacrée dans le but mettre fin à la crise  politique et institutionnelle.

«Nous avons décidé d’apporter notre appui à cette coalition gouvernementale élargie pour mettre fin à la crise politico-institutionnelle qui freine depuis plusieurs mois l’émergence de la RDC»,a déclaré à la presse le président de la Convention des congolais unis CCU.

Patrick Félix Abely 

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate