img

Actualités

Politique

À peine il a rejoint l'Union Sacrée de la nation initiée par le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi, Steve Mbikayi ne cache pas ses positions vis-à-vis de l'arche USN qui embarque les différentes tendances politiques notamment les transfuges du FCC. Au cours d'une interview accordée à la presse, le dernier défectionniste du FCC prend des positions tranchées sur l'horizon 2023.

Frisant ce que d'aucuns ont considéré comme(Djalelo), Steve Mbikayi se met déjà de front entre les poids lourds de la coalition USN,
"…à l'approche de 2023, on peut voir le loup qui se réveille pour manger le capitaine, à mon avis, il faut qu'on se mette ensemble, pour que celui qui est Chef de l'État maintenant soit notre candidat"a-t-il déclaré ce mardi 12 janvier 2021 à la presse.

Une sortie médiatique jugé provocatrice teintée de Zizanie par ses détracteurs,"… je suis convaincu qu'on doit être tolérants, les mêmes causes produisent les mêmes effets, on devrait taire nos divergences. Je sais qu'il y a trois côtés d'où viendra le danger et il faut déjà les prévoir, sinon on va s'entre-déchirer. Je me battrai pour que le Chef de l'État actuel soit notre candidat Union sacrée en 2023, parce qu'il n’a pas eu le temps de gérer, ces deux ans n'ont été que de conflit, on n’a pas eu le temps de travailler pour le peuple" a-t-il renchéri en conclusion.

Bivince Mpungu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate