img

Actualités

Sécurité

Cette information est livrée à la presse par Consacré Matata, fils du lieutenant-Colonel Arsène Matata.

Les informations recoupées par election-net.com renseignent que le lieutenant-Colonel Arsène Matata, commandant bataillon de la Garde Républicaine (GR), a été arrêté depuis le 14 février.

À en croire son fils, il avait été arrêté autour de 22 h au camp Tshatshi.

"Papa a expliqué à maman qu’il a été arrêté sous prétexte qu’il aurait hébergé un malien et un togolais dans notre maison au Camp Tshatshi au mois de février alors que nous avons quitté le camp Tshatshi il y a 4 ans. C’est vers 15 heures, le même 14 février, que des militaires étaient venus pour le récupérer au camp Tshatshi pour une destination inconnue jusqu'à aujourd'hui . Le 18 février, maman s’est rendue auprès du commandant de la GR pour savoir où son mari a été arrêté. Le commandant lui a tout simplement dit qu’il était quelque part pour des interrogatoires sans plus de détails", explique-t-il .

Il aurait, selon son fils, déjà échappé à un attentat mois d’octobre 2021.

" Il a servi son pays pendant 22 ans avec loyauté. Il a suivi certaines formations spécialisées. Il représente le pays (…). Au mois d’octobre 2021, il avait déjà échappé à un attentat à son domicile commis par un élément de la GR. Il y avait deux blessés (…). Nous supplions le chef de l’Etat pour qu’il s’implique dans cette affaire. Il doit nous aider à vivre l’Etat de droit et la justice".

Pour les membres de sa famille, son arrestation a été autorisée par
le Général Major Christian Tshiwewe Songesha.

Joël Mesa Nzuzi

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate