img

Actualités

Politique

Aussitôt annoncée, la démission du vice premier ministre de la Justice Célestin Tunda YaKasende a diversement été commenté en République Démocratique du Congo (RDC). Des politiques ne s'accordent pas sur cette question.

Pour l'ancien candidat à l'élection présidentielle de décembre 2019 Seth Kikuni, la démission du Tunda Ya Kasende fait suite aux propos "irrespectueux" tenus à l'encontre de l'institution président de la république. Selon lui, une erreur de la langue vient de coûter cher à Tunda Yakasende.

" Conséquence logique du sabotage et les propos irrespectueux envers l'institution président de la république. Un lapsus linguae qui a coûté cher. Les deux plaques tectoniques s'éloignent l'une de l'autre ,les failles sont désormais évidente",indique-t-il dans un message posté sur son compte Twitter.

Notons que lors de sa démission, Tunda Ya kasende s'est félicité du travail abbatu. A l'en croire, il a apporté une pierre à l'édifice pour le rétablissement d'un état de droit en République Démocratique du Congo (RDC).

En rappel, la démission de Tunda Ya kasende intervient alorsqu'il ne participait plus au conseil des ministres. Une situation consécutive à un document qu'il aurait signé au nom du gouvernement sans son aval au sujet des lois de Minaku et Sakata sur la réforme de la justice .

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate