img

Actualités

Politique

Santé

Lord du 31è conseil des ministres tenu ce vendredi 15 mai, le Chef de l'État, Félix Tshisekedi, qui a présidé ce dernier par vidéoconférence, a été informé d'un réseau trafiquant des attestations de décès normal au décès dû à la Covid19.

Le ministre des médias et porte-parole du gouvernement, Jolino Makelele, qui a lu le compte-rendu de ce conseil des ministres, a fait savoir que le Chef de l'État a instruit le ministre de la santé de lui faire un rapport là-dessus.

"Concernant les attestations de décès délivrées pour cause du Covid 19, le président de la République a été informé de ce qu'un trafic serait serait organisé consistant à pousser des familles à faire des déclarations de décès des membres de leur famille pour cause de la Covid 19 moyennant rétribution. Ceci, afin de porter atteinte aux efforts du gouvernement dans sa lutte contre la Covid-19. Le chef de l'État a instruit le ministre de la santé de lui faire rapport à ce sujet", peut-on lire sur le compte-rendu du conseil de ministres de ce vendredi.

Selon nos dernières informations, le ministre de la santé, le Dr Eteni Longondo aurait annoncé que les enquêtes concernant ce réseau serait en cours.

Il sied de rappeler que plusieurs alertes avaient été lancées par les familles victimes de ce traffic. Ces dernières accusaient directement l'équipe de la riposte qui les obligeait de mettre le décès d'un membre de famille dans le compte de la Covid19.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate