img

Actualités

Politique

L'analyste politique, Georges Kasongo Mwalimu a dans une interview accordée à Election-net.Com soutenu que la cour constitutionnelle est l'organe suprême de la République. Pour lui, il n'appartenait pas à la cour d'arroger de pouvoir exceptionnel au bureau d'âge.

"Ce bureau a ses mandats. Ce qui se passe au niveau de la cour en ce moment, c'est la caporalisation de la Justice. C'est ce qui intervient lorsqu'on dirige un pays en marge de la loi sous l'ombre des juges. C'est ça la dictature. Ça n'a rien à voir avec la Justice. Il n'appartient pas à la Justice de se prononcer sur les matières qui relèvent du parlement parce que nous avons des principes de séparation des pouvoirs", indique -t-il en outre.

Et d'ajouter:

" La cour constitutionnelle est le bras seculier du régime donc ce sont des choses téléguidées à partir du régime politique"

Rappelons que trois pétitions contre les trois membres du bureau d’âge de l’Assemblée nationale ont été notifiées mardi 12 décembre aux membres de ce bureau par un huissier de justice. Elles ont été Signées par 140 députés du FCC, ces pétitions visent la déchéance du bureau d’âge pour violation du règlement intérieur de l’Assemblée nationale ainsi que de l’arrêt de la Cour constitutionnelle. Pendant ce temps une motion de censure a également était déposée

Bénédicte Matondo

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate