img

Actualités

Politique

La proposition de loi sur la nationalité congolaise continue à diviser la classe politique au pays, les proches du président de Ensemble pour la République, Moïse Katumbi, dénoncent d'ores-et-déjà une manœuvre montée contre leur chef.

Patrick Mundeke un des conseillers de Katumbi a, au cours d'une interview accordée à la presse de Goma au Nord-Kivu ce dimanche 16 mai 2021 dénoncé une manœuvre contre toute la République. Selon lui, plusieurs gens mettent en avant des émotions dans cette question de nationalité, oubliant les faits importants.

''[…], dans le fait les gens oublient que cette histoire de nationalité qui reste la cause de tous les malheurs que nous connaissons ici, l'AFDL s'est appuyée sur ça en 1997 pour attaquer la RDC et aujourd'hui nous sommes en train de payer'', a-t-il indiqué à Election-net.com

Cependant, Il a souligné que si le président de l'assemblée nationale et d'autres élus veulent paralyser tout le pays qu'ils soutiennent ce projet loi sur la nationalité congolaise, tout en rappelant ce qui a motivé Moïse Katumbi d'adhérer à l'union sacrée.

''[…], Vous savez le président Moïse Katumbi est dans cette union sacrée de la nation, parce qu'il aime tellement la RDC. Il a vu que la nation était en train de fondre et a apporté quelques solutions'', a-t-il souligné.

Répondant à tous ceux qui douteraient de la "congolité" de Moïse Katumbi, il a fait savoir qu'en voyant tout ce que Katumbi fait pour la RDC, on serait amnésique de dire qu'il n'est pas congolais.

''[…], au delà de mon égo moi Katumbi, je participe à la construction de la nation. Mazembe, et tout ce que Katumbi fait pour ce pays, qui est plus congolais que Katumbi dans ce pays aujourd'hui?'', s'est-il questionné

En outre, ce conseiller de l'ancien gouverneur de l'ancienne province du Katanga a indiqué que ce projet loi sur la nationalité congolaise vise à écarter Moïse Katumbi dans la course à la présidentielle de 2023.

''Dans le fait cette loi exclut Moïse Katumbi. Ils ont peur de lui, par ce que c'est le plus grand candidat, Il est l'homme le plus aimé des congolais, le plus fort et solide dans l'histoire politique de la RDC, Et va battre tout le monde, ils n'ont pas oublié leur score'', a-t-il révélé.

Enfin, Patrick Mundeke a indiqué qu'ils ne vont pas continuer avec les gens qui ne leur veulent pas du bien ''nous ne sommes partis dans cette union sacrée de la nation, c'est pour l'intérêt des congolais, si nos amis de l'UDPS commencent à nous poignarder dans le dos, nous allons quitter les institutions et allons continuer à défendre les valeurs républicaines'', a-t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate