img

Actualités

Politique

Les réactions se multiplient en République Démocratique du Congo au lendemain de l'enterrinement par l'assemblée nationale de Ronsard Malonda comme nouveau président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) en remplacement de Corneille Nangaa.

Les médias sociaux (Twitter et Facebook) s'enflamment depuis l'annonce de cette décision de l'assembée nationale.

Les acteurs politiques et sociaux sont nombreux qui désapprouvent celui qu'ils accusent d'avoir participé aux " trucages" des résultats électoraux de 2018.

C'est le cas de Seth Kikuni candidat malheureux aux présidentielles de décembre 2018.

Pour lui, " Ronsard Malonda n'est pas la personne qu'il faut à la tête de la CENI".

" Ronsard Malonda n'est pas la personne qu'il faut à la tête de la CENI. Le FCC et les confessions religieuses qui l'ont choisi doivent savoir qu'en 2023 il y aura beaucoup plus de jeunes candidats qui n'auront rien à perdre. Vous nous volez notre avenir, on vous vole le présent", a-t-il écrit sur Twitter.

Signalons qu'après l'enterrinement de Ronsard Malonda par l'assemblée nationale, il reste sa nomination par le président de la République.
Cependant, plusieurs organisations politiques de l'opposition et de la société civile s'opposent à la désignation des nouveaux dirigeants de la centrale électorale avant la réforme du système électoral et l'audit de la gestion de l'ancienne équipe.

Pour rappel, le choix sur Ronsard Malonda a été effectué par 6 des 8 confessions religieuses du pays.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate