img

Actualités

Politique

Jean-Jacques Mamba, député national du MLC assure que son leader est une personnalité qualifiée pour prendre la tête du futur Gouvernement de l’union Sacrée.

Invité à l’émission « un homme, un concept, cet élu national renseigne que « s’il y a 5 personnes qui sont primo-ministrables, il en fait parti dans ce pays. L'ex porte-parole du mouvement de libération du Congo estime qu'il a la carrure, l’expérience. Maintenant il y a ce qu’on appelle le jeu politique c’est-à-dire l’inadéquation qui peut exister entre nos prétentions et nos performances électorales. Aujourd’hui le MLC a 17 députés c.a.d 3,14% des députés de l’assemblée nationale. Indique-t-il

La prétendue nomination n’est pas obligatoire car, le pays passe avant tout. « On ne peut pas bloquer le pays parce que monsieur Bemba n’est pas nommé premier ministre » conclu Mamba.

Selon les propos du président a.i de l’UDPS relayé à Top Congo, le blocage est situé sur le fait que Jean-Pierre Bemba réclame la primature alors que Moïse Katumbi le bureau de l’assemblée nationale. Les discussions entre les 3 personnalités autour du Chef de l’Etat sèment depuis peu une certaine divergence.

Theo Liko

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate