RDC : nouvelle alerte sur le détournement de 10 millions USD alloués aux projets publics à Moanda

La Ligue congolaise contre la corruption (LICOCO) dénonce le détournement d’un montant de 10 millions USD alloués par PERENCO, société qui exploite le pétrole à Moanda. Depuis 2021, cette somme avait été débloquée pour financer des projets de développement dans cette ville du Kongo-Central.

La LICOCO se dit exaspérée de constater que trois ans après la mise à disposition de ces fonds, rien de concret et ni de palpable n'est réalisé sur le terrain. Elle accuse la commission créée pour gérer ces 10 millions de dollars, de détournement.

Ernest Mpararo, président de la Ligue congolaise pour la lutte contre la corruption demande au ministère des Hydrocarbures de s’expliquer sur la gestion de ces fonds. Il affirme que cette dotation destinée à fournir l’électricité dans le territoire de Moanda n’a encore produit aucun résultat depuis 2021.

Ce qui inquiète également la LICOCO, c’est le fait que depuis que les fonds ont été mis à disposition il y a trois ans, il n’y a pas eu d’appel d’offre pour sélectionner les prestataires de services, ce qui conforte ses soupçons de détournement :

« Vous vous souvenez qu’en 2021, lors du renouvellement du permis d’exploitation de PERENCO, cette dernière s’était engagée à soutenir quelques projets de développement à Moanda. C’est ainsi que PERENCO va débloquer 10 millions USD pour électrifier la ville et lutter contre l’insécurité. Après le décaissement, la commission de gestion des fonds Moanda est mise en place. Alors que le bureau de suivi devait être installe à Moanda, le ministre des Hydrocarbures l’installe à Kinshasa, où on ponctionne sur ces fonds, on paie des salaires, des frais de mission, on paie pas mal dépenses inéligibles », dénonce M. Mpararo.

Réaction de la partie mise en cause

La Commission de gestion des fonds Moanda, (CGFM) qui gère les 10 millions USD rejette les accusations de détournement mis à sa charge.

Selon Jean Paul Makengo, directeur de cabinet de la présidente de la commission de gestion de ces fonds, cet argent n’était pas destiné à financer seulement l’électrification de la ville de Moanda, mais il devrait également servir pour d’autres projets de développement.

Il explique que des voitures neuves ont été achetées et remises aux chefs de secteurs et à la police pour leur mobilité.

À ce titre, ce fonds a aussi été utilisé pour l’achat de kits agricoles et de pêche pour soutenir les agriculteurs et pêcheurs de Moanda. 

Jean Paul Makengo réfute également les affirmations selon lesquelles ces fonds aurait pour donateur la société PERENCO qui exploite le pétrole à Moanda :

« Cet argent vient d’une négociation avec PERENCO, mais cet argent vient du trésor public. Ce n’est pas Perenco qui a donné 10 millions USD pour Moanda, non, c’est le Gouvernement qui a décidé de donner 10 millions à Moanda ».

Il indique que beaucoup de gens font l’amalgame pensant que la commission de gestion n’était pas créée pour l’électrification de la ville de Muanda.

« Non, le texte, tout le monde peut le lire, la décision du 18 mars 2022 du ministre des Hydrocarbures créant la commission de gestion, a assigné à cette dernière le rôle de concertation avec la population et la mise en œuvre des projets pour le développement du territoire de Moanda. Ce n’était pas une commission créée pour l’électrification de Moanda », conclut-il.

Avec Radio Okapi

Lire Aussi:
  • RDC : "la revalorisation de la jeunesse par Félix Tshisekedi" saluée par Jacques Kyabula
  • RDC/Justice : "la rigueur, la transparence et la justice" exigées dans le recrutement des magistrats"
  • RDC : la construction d'une rocade longue de 63 Km lancée à Kinshasa par Félix Tshisekedi
  • Powered by Froala Editor



    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments