img

Actualités

Politique

A quelques heures seulement après l'arrestation du leader du mouvement politico religieux Bundu diamaya ,les analyses sont nombreuses dans l'agora politique congolaise. Pour le député national Claudel Lubaya, Ne Mwanda Semi doit bénéficier de ses droits devant la justice. En plus, il doit être jugé selon les griefs à sa charge.

" Pris, Ne Mwanda Semi a droit à un jugement équitable pour les faits qui lui sont reprochés ", a-t-il souhaité via un message posté sur son compte Twitter avant d'appeler les autorités à procéder aussi à l'arrestation de Gedeon Kyungu.

Claudel Lubaya souligne, en outre, que l'Etat est au dessus de tous. Ainsi, il n'est pas permis qu'il négocie avec des personnes ayant des idées séparatistes.

" L'Etat ne doit ni négocier avec les séparatistes porteurs d'une idéologie xénophobe ni céder aux caprices des groupes rebelles qui déstabilisent le pays ", a-t-il renchéri.

Pour rappel, Ne Mwanda Semi a été arrêté par la police vendredi dernier à Kinshasa. Ce, après des altercations qui ont fait des morts entre ses partisans et les forces de l'ordre.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate