img

Top News

Trending

Politique

Moïse Katumbi/ Photo de tiers

*

Le candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2018 le professeur Noel Tshiani a animé ce samedi 06 août une conférence avec débat dans la salle des conférences "Tharcice Tshibangu Tshishiku au territoire de Ngandanjika dans la province de Lomami.

Cette conférence avec débat animé par ce natif de Ngandanjika a tourné sur sa proposition de loi dite "de père et de mère". Dans son exposé, il a montré aux participants les éléments positifs qui l'ont poussé à proposer cette loi à l'Assemblée nationale dont l'infiltration des institutions de la République.

À la question de savoir quelle sera sa réaction face à ceux qui pensent que la proposition de Noel Tshiani vise à empêcher Moïse Katumbi à la présidence de 2023, l'homme de Ngandanjika a précisé que sa proposition de loi vise les infiltrés.

Toutefois, il a souligné sous les applaudissements de l'assistance que le président de l'Ensemble pour la République Moïse Katumbi "ne dirigera jamais le pays de mon vivant".

Rappelons que ce projet de loi qui veut interdire l’accession à la magistrature suprême et à d’autres fonctions régaliennes à toute personne née d’un parent non-congolais a été déposé au bureau de l’Assemblée nationale le 8 juillet par le député Nsingi Pululu.

La loi sur la « congolité » inquiète une partie de la société civile, certains députés, mais également la cheffe de la Mission des nations unies en RDC (Monusco), Bintou Keïta, qui avait mis en garde devant le Conseil de sécurité de l’ONU des "conséquences potentiellement dangereuses" d’un débat sur la nationalité.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate