img

Actualités

Politique

Les leaders de la coalition Lamuka intensifient la mobilisation en vue de la marche du lundi 13 juillet. C'est le cas de Moïse Katumbi, Président du parti politique Ensemble pour la République qui, depuis l'étranger où il se trouve, a choisi de mobiliser loin de son Katanga natal. C'est aux habitants de la ville de Kindu, chef-lieu de la province du Maniema qu'il a placé sa cible.

A lire aussi RDC: Jean-Pierre Bemba mobilise ses partisans pour la marche du 13 juillet

Dans une vidéo de 30 seconde diffusée en swahili devenue virale sur les réseaux sociaux, l'homme de la théorie des faux pénalty prévient d'abord aux députés Aubin Minaku Ndjalandjoko et Garry Sakata de faire parler la rue s'ils s'entêtaient à faire voter leurs propositions de lois controversées à la prochaine session de septembre. En suite, il demande aux kindusiens d'être nombreux dans la rue le 13 juillet prochain.

"Les enfants de Kindu, vous êtes les enfants décisifs. Je vous demande d'être nombreux le 13 juillet", dit-il en swahili, langue majoritairement parlée à Kindu, et ce, avant de leurs fixer rendez-vous après le confinement.

Rappelons que la coalition Lamuka dont Moïse Katumbi est l'un des leaders a appelé ses militants à manifester sur l'ensemble du pays le lundi 13 juillet prochain contre l'entérinement de Ronsard Malonda au poste de Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) par l'Assemblée Nationale. À Kindu chef-lieu de la province du Maniema, cet appel des leaders de Lamuka a été relayé par la coordination provinciale de cette coalition politique qui confirme la tenue de la manifestation à Kindu le lundi 13 juillet.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate