img

Actualités

Santé

L'ONG médecins sans frontières plaide pour l'assouplissement des mesures sanitaires prises par les autorités sanitaires pour lutter  contre Coronavirus en République Démocratique du Congo.

Pour cette organisation humanitaire,le confinement  qui a été décidée dans une partie de la ville de Kinshasa, et la réduction des mouvements des passagers d'une entité à une autre à travers le pays  ne permettent pas à l'organisation médecins sans frontières d'opérer dans les zones d'intervention pour le vaccination contre la rougeole. 

Le  Docteur  María Mashako, coordinatrice médicale nationale de cet organisme soutient que ces mesures de prévention contre le Covid-19 interfèrent avec la durée de la campagne de vaccination des enfants,pour assurer la sécurité de bénéficiaires à cette situation ,le MSF a multiplié  le nombre des sites et réduire les nombres de bénéficiaires par site qui affectent le nombre de jours qui retardent d'intervenir avec retard dans d'autres zones.

«En réalité nous n'avons pas rencontré les défis particuliers ,par contre avec les mesures mises en place par les autorités sanitaires pour lutter contre le covid 19, nous craignons que cela puissent ralentir notre capacité de déploiement  si les mesures exceptionnelles ne sont pas prises pour permettre aux équipes MSF de bouger dans les zones d'intervention» ,a-t-elle déclaré lors d'une interview accordée à Election-Net.

Par ailleurs, le  MSF constate qu'après l'arrivée de la pandémie du Covid-19 au pays ,les autorités sanitaires et d'autres partenaires ont focalisé leur attention sur cette pandémie, afin de riposter .cette situation diminue le focus  pour apporter la réponse contre la rougeole ,cela pourrait retardé son contrôle

L’épidémie de rougeole qui sévit en République démocratique du Congo est la pire au monde et a tué plus de 6 000 personnes en un an, selon  l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 25 % des cas de rougeole enregistrés sont la plupart des enfants de plus de cinq ans, qui sont les plus vulnérables aux soins de santé et l'insécurité qui entrave la riposte  dans la zone .

l'ONG  Médecins Sans Frontières   gère des projets médicaux dans plus moins 17 provinces de la République Démocratique du Congo ,en octroyant une assistance médicale,offrir des services de soins primaires, nutrition, pédiatrie, prise en charge des victimes de violence sexuelle et des cas de VIH/sida. Cependant ,l'ONG est intervenue dans la riposte de l'épidémie de rougeole.

Patrick Félix ABELY

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate