img

Actualités

Politique

Les organisateurs de récentes manifestations au pays contre l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, seront interpellés pour "violation de l'État d'urgence sanitaire" décrété par le président de la République pour faire face à la pandémie de Coronavirus.

C'est une mesure annoncée par le vice-premier ministre de l'intérieur, Gilbert Kankonde ce lundi 13 Juillet 2020 à la suite d'une réunion d'évaluation de la situation autour du premier ministre.

A lire aussi RDC: Gilbert Kankonde interdit toutes les marches projetées ce lundi

Dans un communiqué ad-hoc, les participants à ces assises ont vivement fustigé "la volonté délibérée" des organisateurs de ces manifestations d'exposer la population à des risques de contamination à la Covid-19 et réaffirmé la décision prise précédemment de voir ces derniers interpellés et poursuivis par la justice.

A en croire le vice-premier ministre et ministre de l'intérieur, Gilbert Kankonde, les participants qui ont salué le professionnalisme de la police sur terrain, ont également pris acte de l'annulation de ces manifestations dans certaines provinces de la RDC par respect à l'État d'urgence sanitaire et celles qui se sont abstenues; saluant au passage le report sine die des manifestations prévues pour ce mardi par le front commun pour le Congo.

Ils ont en outre réitéré l'invitation à une réunion inter institutionnelle au sommet afin d'examiner les questions d'intérêt national qui divisent et de se convenir sur des voies et moyens susceptibles d'apaiser les tensions sociales et de consolider la cohésion nationale a dit Gilbert Kankonde.

Van Frédéric Tshilanda

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate