img

Actualités

Politique

Le Chef de l’Etat, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a condamné, lors du Conseil des ministres du vendredi 10 juillet, les actes qui ont entrainé des pertes en vies humaines lors de la marche organisée par son parti, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). Ce, pour dénoncer l’entérinement de Ronsard Malonda, par l’assemblée nationale comme président de la CENI. Felix Tshisekedi a demandé que la lumière soit faite et que les coupables soient traduits en justice.

A lire aussi Kinshasa: Le PPRD envisage de saisir la justice au sujet de “l’incendie volontaire” de son siège de Limete

“Le Chef de l’Etat a indiqué que s’il peut comprendre ces réactions d’exacerbation du peuple face aux couacs et irrégularités constatés jusque-là dans le processus devant mener à la désignation du Président du bureau de la CENI, en revanche, il condamne les actes qui ont entraîné la mort des personnes et la dégradation des biens publics et privés. Il exige que toute la lumière soit faite sur ces incidents et que les responsabilités soient établies et les coupables punis.”, indique le compte-rendu du conseil des ministres tenu vendredi.

Il sied de rappeler que lors des manifestions anti-Malonda du jeudi 9 juillet, deux personnes ont été tuées et 34 autres blessées, selon le bilan de la police nationale congolaise. Cette dernière a déjà annoncé que la marche de Lamuka, pour la même cause, prévue le lundi 13 juillet est interdite.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate